bandeau

Au fil des événements — Archives 2023

Meilleurs voeux 2023


Voeux 2023

ABL, 3 janvier 2023 — Notre ami Didier Noël nous a fait parvenir ses voeux pour l'année 2023. En votre nom à tous, je l'en remercie de tout mon coeur pour cette nouvelle délicatesse de sa part. Il nous écrit:

«Chers Pères, chères Sœurs, chers Frères, chers amis, L’année 2022 s’en est allée, place maintenant à 2023 et au traditionnel échange de vœux. Nous manifestons, au moyen des vœux, notre bienveillance les uns pour les autres, notre souci du bien des utres et du bien commun que nous voulons servir en église.

«C’est donc à ce titre-là que je forme ici ces vœux fraternels et labriens pour cette nouvelle année.

«Je souhaite que nous nous aidions mutuellement à découvrir ce que chacun porte de meilleur et à le valoriser pour nous enrichir les uns les autres afin de vivre la fraternité, c’est-à-dire à devenir humain à la manière de Dieu et d’entrer dans la culture du dialogue, de s’ouvrir à la bienveillance, à la sollicitude et à la gratuité de l’amour. Je vous souhaite le discernement car la fraternité est une épreuve, un combat contre notre nature humaine ; elle se heurte bien souvent à nos violences, nos blessures profondes, nos aveuglements, nos méfiances… la fraternité se vit en traversant les conflits.

«Je me plais à penser chers amis, chers frères et sœurs, que saint Benoît-Joseph Labre qui était le prochain de tous, vivait avec intensité la souffrance des autres et de plus pauvres que lui mettant sa vie au service du bien jusqu’au don total en ouvrant tous les chemins de traverse à la fraternité universelle… je crois qu’il en aurait souhaité tout autant que moi.

«Je vous souhaite donc cela dans une grande simplicité, des vœux pour le bien de chaque personne et pour le bien de vous tous mes chers amis, mes chers frères et sœurs.

«L’année 2022 nous laisse bien des difficultés qu’il nous faudra assumer avec courage pour cette nouvelle année, l’après-Covid et la crise sanitaire loin d’être terminés, les problèmes économiques et la crise énergétique, l’inflation et la guerre en Ukraine et à l’heure où j’écris ces quelques mots à votre intention, le peuple ukrainien est de nouveau sous les frappes russes sur l’ensemble du pays.

«Je prie et je forme des vœux pour la paix, une paix qui aide à supporter les conséquences, le fardeau de cette guerre injuste… des vœux fraternels de solidarité, d’empathie, de communion et de liberté, une prière dans la nuit, un feu brûlant d’amour pour ce peuple courageux.

«À mes frères et sœurs labriens, au Père Raymond Martel à tous et toutes, ainsi qu’à vos proches, je vous souhaite une très bonne et très sainte année 2023.

«Plus que jamais je souhaite que pour 2023 la paix habite le monde, la société et les cœurs.

«Votre petit frère Alexis, fl»

NOTE : Didier a joint à ses voeux une CARTE dont certaines couleurs sont un clin d'oeil à l'Ukraine.