logo
bandeau
Accueil Archives Benoît Labre Événements Liens Nous joindre Qui sommes-nous? Témoignages
icone icone icone icone icone icone icone icone



Présentation

«Dieu vous attend ailleurs», s'entend dire Benoît Labre après quelques mois passés à la Trappe de Sept-Fons; il n'est pas fait pour la vie monastique. En pleurs, «Benoît part le 2 juillet 1770. Il a tout échoué. Il a vécu cet autre drame intérieur que vivent parfois ceux qui vont partir sur les chemins. Ce rejet de ceux vers lesquels ils vont, de ceux dont ils attendent un accueil, parce que leur personnalité est trop différente» (Marie-Thérèse Avon-Soletti, «Saint Benoît-Joseph Labre, un vagabond par vocation», in Des vagabonds aux S.D.F., Approches d'une marginalité, Université de Saint-Étienne, PUSE, 2002, p. 293).

Commence alors pour Benoît, cette «hirondelle de grand chemin» (Germain Nouveau), une vie de sans-abri, ne trouvant désormais son unique refuge qu'auprès de Jésus-Eucharistie. Tout au long de ses nombreuses pérégrinations d'un sanctuaire à l'autre, et même à Rome, il mendie sa nourriture et, s'il n'en reçoit, se contente de débris, de croûtes et d'épluchures trouvés sur la rue. Longtemps, il a pour gîte les places publiques, les monuments abandonnés, une arcade du Colisée de Rome, les marches d'une église, etc.

Ce mendiant, au grand étonnement de son entourage et mêmes de ses bienfaiteurs, «prenant sur ses aumônes, prenant sur son nécessaire, vient au secours de plus nécessiteux ou de plus exigeants que lui» (L'abbé S. Solassol, Un mendiant français au siècle de Voltaire, Paris, C. Dillet Libraire-Éditeur, 1881, p. 62). Les exemples abondent en ce sens.

Comme le rappelle si bien Marie-Thérèse Avon-Soletti, «Benoît Labre a eu le mérite ou peut-être la mission de montrer qu'un vagabond, qu'un mendiant, que le plus misérable des hommes est d'abord un être humain qui, en tant que tel, a droit à la vie et au respect» (Op. cit., p. 304).

Il n'est donc pas étonnant que saint Benoît Labre soit considéré comme le patron des sans-abri et qu'à travers le monde, de nombreuses initiatives caritatives soient mises sous son patronage.