logo
bandeau
Accueil Archives Benoît Labre Événements Liens Nous joindre Qui sommes-nous? Témoignages
icone icone icone icone icone icone icone icone



Présentation

Discret sur lui-même et fuyant les gens évoquant sa possible sainteté, tel fut Benoît Labre de son vivant. Il vient à peine de mourir ou plus exactement d'entrer dans la Vie, le 16 avril 1783, que les enfants s'écrient dans les rues de Rome : « Le saint et mort ! Le saint est mort ! » Dès lors, des guérisons miraculeuses et des conversions lui sont attribuées; la plus célèbre de ces conversions sera celle de John Thayer, ministre presbytérien. L'Égllise reconnaîtra la sainteté de la vie de Benoît Labre en le canonisant le 8 décembre 1881.

Grâce aux nombreux ouvrages publiés sur le saint d'Amettes, son rayonnement déborde alors l'Italie et sa France natale pour atteindre plusieurs pays d'Europe. Les continents américain, africain et asiatique ne seront pas en reste. Là aussi le rayonnement de Benoît Labre s'étendra.

Au cours du temps, saint Benoît Labre inspire des hommes et des femmes pour leur vie de baptisés. Des familles spirituelles se placent sous son patronnage et s'en inspirent pour la spiritualité et l'action apostolique de leurs membres. Des paroisses, des lieux de culte et des associations caritatives le prennent pour patron, ainsi que divers services pour les pèlerins. Enfin, son nom est donné à des rues ou divers ouvrages pour marquer les lieux de ses pérégrinations et de certains événements marquants de sa vie.

En France, un nouveau monastère a été mis sous le patronage du saint pèlerin d'Amettes:

«A Béthune, la ville voisine de la mienne, les Petites Soeurs de l'Agneau (Dominicaines mendiantes) sont présentes depuis une dizaine d'années; elles viennent de construire un petit monastère. Elles y ont élu domicile début janvier. Elles sont six. Fin mai 2009, en bénissant la pose de la première pierre, notre évêque a mis ce petit monastère sous le patronage de Saint Benoît- Joseph Labre. C'est beau non ? » (Courriel de Nadine B., une amie de saint Benoît Labre)

Au Canada, dans le Manitoba, nous retrouvons un village ayant pour nom St. Labre, dont l'église dédiée à Saint Benoît Labre a été construite en 1928. Malheureusement, nous n'avons pu retrouver de photo de cette église. Notice historique.

À tout cela, ajoutons que des groupes d'inspiration labrienne ont un visage unique; en voici quelques-uns :

Au Québec, Canada

En France

    1. Un groupe scout porte le nom de "Groupe Saint-Benoît-Labre". Il «s'est créé sur Evin Malmaison [France] et s'est associé au groupe scout de Courrières qui existait depuis 1997.» Il accueille, entre autres, des jeunes des paroisses bienheureux Marcel Callo, ainsi que saints Pierre et Paul aux portes du Nord.
    2. Ajoutons une communauté chrétienne ayant pour nom "Maison Saint-Benoît-Labre". Cette communauté sans clocher se trouve dans le quartier HLM la Grande Résidence de la ville de Lens (France). Pour connaître un peu l'histoire de cette communauté chrétienne, lire "Avec l’ACE, Lens Grande Résidence, construire l’Église".