logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone

Lieux pour des pèlerinages - Lorette


Présentation



Lorette

Après plusieurs mois passés à l'infirmerie de l'Abbaye de Sept-Fons, le 2 juillet 1770, Benoît Labre se voit contraint de reprendre la route vers un « ailleurs » qui lui est totalement inconnu. Comme Abraham, « il partit sans savoir où il allait » (He 11, 8). À la fin d'août qui suit, on le retrouve à Chieri, près de Turin en Italie. « Quittant Chieri, Benoît se dirigea vers Rome, par le chemin des principaux sanctuaires situés sur la route. [...] Le 6 novembre, il est à Lorette, où il devait revenir désormais chaque année jusqu'à sa mort.»1

À Lorette, Benoît découvre un sanctuaire consacrée à la Vierge Marie où y est conservée la maison de Nazareth. Ce sera le seul sanctuaire que Benoît continuera de fréquenter lorsqu'il cessera d'être une « hirondelle de grand chemin » (Germain Nouveau).

À partir de 1780, lors de ses séjours à Lorette, Benoît est accueilli dans la famille Sori.

_______________

1. Joseph Richard, Le vagabond de Dieu. Saint Benoît Labre, Paris, Éditions S.O.S, 1976, p. 34.


DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)