logo
  • image01
  • image02
  • image03
  • image04
  • image05
Accueil Archives Benoît Labre Événements Liens Nous joindre Qui sommes-nous? Témoignages
icone icone icone icone icone icone icone icone


Frère Alexis (Didier Noël)

Les chemins de saint Benoît-Joseph Labre (Chronologie)

Introduction 1748-1769 1770-1779 1780-1783

1748-1769

Année 1748

Mardi 26 mars 1748 — Naissance de Benoît-Joseph Labre à Amettes (Artois), diocèse de Boulogne-sur-Mer.

Mercredi 27 mars 1748 — Baptême à Amettes de Benoît-Joseph, le lendemain de sa naissance. François-Joseph Labre, son oncle paternel, vicaire du village voisin, célébrera le baptême et sera le parrain du nouveau-né.


Année 1753

? 1753 — Benoît-Joseph est envoyé à l’école d’Amettes.


Année 1756

? 1756 — Benoît-Joseph est envoyé à l’école de Nédon.


Année 1760

? Mai 1760 — Benoît-Joseph a 12 ans. Le curé d’Erin, François-Joseph Labre, oncle et parrain du jeune Benoît-Joseph, convainquit ses parents de le prendre avec lui afin qu’il puisse parfaire sa formation spirituelle et apprendre le latin.


Année 1761

Vendredi 4 septembre 1761 — Benoît-Joseph fait sa première communion et reçoit le sacrement de confirmation de Monseigneur François-Joseph-Gaston de Partz de Pressy, évêque de Boulogne-sur-Mer.


Année 1764

? 1764 — 1ère demande de Benoît-Joseph, d’entrée à la Trappe.


Année 1766

Samedi 13 septembre 1766 — Benoît-Joseph a 18 ans et demi. Décès de François-Joseph Labre, curé d’Erin lors d'une épidémie de typhus, une maladie qu'il contracte auprès des paroissiens lors de ses visites pour les sacrements et divers services. Benoît-Joseph se voit contraint de retourner à Amettes. (Auprès des paroissiens d'Érin, l'influence spirituelle de Benoît-Joseph fut telle qu'ils l'appelaient affectueusement le «petit curé».)

? Novembre 1766 — Retour à Amettes chez ses parents et 2ème demande d’entrée à la Trappe.

? Décembre 1766 — 1er séjour chez l’oncle Vincent, curé de Conteville.


Année 1767

? Carême 1767 — Mission près de Conteville.

? Avril 1766 ? Mai 1767 — 3ème demande et permission ; tentatives chez les Chartreux du Val sainte Aldegonde.

Vendredi 29 mai 1767 — Séjour à Ligny-Lès-Aire.

Mardi 6 octobre 1767 — Benoît-Joseph entre au nombre des postulants à la chartreuse Notre-Dame-des-Prés de Neuville-sous-Montreuil.

? 1767 — Benoît-Joseph demande à ses parents pour la 4ème fois à entrer à la Trappe.

Mercredi 25 novembre 1767 — 1er passage à la grande Trappe de Soligny dans l’Orne. Il apprend alors qu’aucun postulant ne peut être reçu avant l’âge de 24 ans.

Samedi 28 novembre 1767 — Passage à Sainte-Céronne-lès- Mortagne et séjour à la ferme du pont. (*)

? 1767 — Passage à Courtomer (*)

? 1767 — Benoît-Joseph loge au château des Seigneurs de Blanc-bâton à Grèges. (*)

— Passage à Bracquemont et Dieppe (*) : église Saint-Jacques (Normandie).

Décembre 1767 — Retour à Amettes. Désolé et épuisé par le voyage, il entre alors dans une grande affliction, malgré la tendresse dont l’entoure sa famille.

* Note : Les dates et l’année de son passage sont, encore de nos jours, source de contradiction.


Année 1768

Jeudi 3 mars 1768 — Naissance à Amettes et baptême d’Augustin-Joseph (*).

(*) Note : Acte de baptême d’Augustin-Joseph :

? Pentecôte 1768 — Séjour à Conteville chez l’oncle Vincent pour la 2ème fois.

? Août 1768 — Retour à Amettes pour la 3ème fois.


Année 1769

? Juin 1769 — Mission près de Boulogne-sur-Mer et retraite au séminaire.

Samedi 12 août 1769 — Benoît-Joseph a 21 ans. Il quitte définitivement le domicile de ses parents et retourne, sur recommandation de l'évêque de Boulogne à la chartreuse Notre-Dame-des-Prés de Neuville-sous-Montreuil mais en sort le lundi 2 octobre.

Lundi 2 octobre 1769 — Renvoi définitif de la chartreuse Notre-Dame-des- Prés.

? Octobre 1769 — Passage à Albert dans la Somme à Notre-Dame de Brebières.

? Octobre 1769 — Passage à Monchy-Lagache une nuit au calvaire de Douvieux. (*)

? Octobre 1769 — Passage à Pertain, Lihons, Marchélepot et Saint-Quentin (Somme). (*)

* Note : Ainsi rien n'est plus certain que son passage en ces lieux, où il s'arrêta quelque peu, mais les manques de précision sur les dates et l’année de son passage sont, encore de nos jours, source de contradiction pour l’année 1767 ou 1769. Ce fut à l’une de ces deux époques, peut-être aux deux, qu’il s’y arrêta.

? Octobre 1769 — 2ème Passage à la grande Trappe de Soligny. (Mais elle lui reste définitivement fermée à cause de son âge).

? Octobre 1769 — Trace d’un Passage au Mont-Saint-Michel à la même période.

? Octobre 1769 — Passage à Chartres : Notre-Dame-sous-Terre.

? Octobre 1769 — Passage à Pouilly-sur-Loire.

? Octobre 1769 — Passage à Nevers : Abbaye de Saint-Martin.

? Octobre 1769 — Passage à Dornes.

Lundi 30 octobre 1769 — Arrivée de Benoît-Joseph à la Trappe de Sept-Fons.

Samedi 11 novembre 1769 — Benoît-Joseph a 22 ans.