logo
bandeau
Accueil Archives Benoît Labre Événements Liens Nous joindre Qui sommes-nous? Témoignages
icone icone icone icone icone icone icone icone


Numéros des Bulletins d'informations (2001-2008)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Bulletin d'informations

N° 19, février 2005


Chers amis de Saint Benoît Labre sur le web,

Le temps de carême est déjà bien amorcé. Benoît Labre ne pourrait-il pas nous inspirer pour ce carême 2005 avec son propos sur les trois coeurs ?

I. Benoît Labre et les trois coeurs

Un jour, on demande à Benoît : «Comment devons-nous aimer Dieu ?» Sa réponse traduit sa propre expérience. «Pour aimer Dieu, dit-il, il faut trois coeurs en un seul. Le premier doit être de FEU envers Dieu et nous faire penser continuellement à lui, agir constamment pour lui. Le deuxième doit être de CHAIR envers le prochain et nous porter à l'aider dans ses besoins spirituels par l'instruction, le conseil, l'exemple et la prière. Il doit surtout s'attendrir pour les pécheurs. Le troisième doit être de BRONZE pour soi-même et résister sans relâche à un amour égoïste de soi.»

Au début du temps de carême, nous avons entendu les invitations à la prière, au partage et au jeûne. Tout au long de sa vie, Benoît a pris au sérieux ces invitations et son image des trois coeurs en témoigne de manière éloquente. En quoi cette image des trois coeurs peut-elle nous inspirer pour notre préparation à la fête de Pâques 2005 ?

II. Benoît Labre et les chrétiens d'aujourd'hui

À l'occasion, je vous signale que saint Benoît Labre continue toujours d'attirer l'attention des chrétiens de notre temps. En voici pour preuve, ce courriel d'Isabelle (Du Québec), en date du 18 décembre, dans lequel elle m'écrivait : «Je ne connais pas beaucoup saint Benoît Labre et serais inéressée à le connaître plus.»

Le 11 mai 2002, Daniel R. (France) m'apprenait le décès de l'abbé Jean Thévenon, survenu le 10. Ce prêtre était un grand admirateur et propagandiste de Saint Benoît Labre. Le 18 décembre dernier, Daniel m'expédiait un courriel pour me signaler qu'un site internet concernant l'abbé Thévenon serait mis en ligne le 25 décembre. Cliquer ici pour y avoir accès : Thévenon

De Noël D. (France) le 31 décembre : «Au cours de l'année 2004, nous avons partagé beaucoup, nous avons tous vécus des moments heureux ou malheureux, mais je retiendrais ceci : Benoît nous propose trois Coeurs: un coeur de FEU pour aimer Dieu, un coeur de CHAIR pour aimer son frère, un coeur de BRONZE pour se convertir. À l'image de ses trois coeurs, mon père, que l'année 2005 vous apporte, à vous et à tous les amis de saint benoît joseph labre, la joie sur la route de la vie, la connaissance pour parler à Dieu, la compassion pour pardonner à son frère, l'humilité, la foi, et recevoir le message de Dieu.»

Antii V. (pasteur luthérien ) m'écrit le 25 janvier : «Saint Benoît m'inspire de façons bien diverses. Pour moi, il était un homme complètement indépendant de son entourage, obéissant seulement à sa vocation céleste. De plus, dans le monde d'aujourd'hui où bien des gens et des phénomènes semblent perdre leurs contours et devenir confus, opaques et difficiles à comprendre, saint Benoît joue un rêle important en tant que protecteur des vagabonds, célibataires, personnes sans liens et sans appartenance à un groupe quelconque. Saint Benoît, qui a vécu sa vie sans le soutien de sa famille ou d'un ordre religieux, est pour moi surtout un témoin de notre solitude profonde devant Dieu. En sa présence, la solitude n'est plus quelque chose à craindre.»

Ce dernier témoignage nous montre combien le rayonnement de Benoît déborde les frontières de l'Église catholique. La sainteté est oecuménique.

Je remercie les personnes qui m'ont fait parvenir ces courriels qui nous révèlent toujours combien Benoît Labre continue d'inspirer les chrétiens du XXIe siècle.

Conclusion

Cette année, l'anniversaire de naissance de Benoît Labre tombe le samedi saint, 26 mars. Je vous souhaite une marche vers Pâques remplie des fruits de l'Esprit Saint. Que Benoît Labre vous accompagne dans ce pèlerinage pascal. Union de prière et amitié.

Raymond Martel, prêtre