logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone

Numéros des Bulletins d'informations (2001-2008)



Bulletin d'informations

N° 16, août 2004


Chers Amis de saint Benoît Labre sur le web,

Bonjour ! Chaque année, à Amettes, le village natal de Benoît Labre, du dernier dimanche d'août au premier dimanche de septembre, se tient un temps fort de prière (neuvaine et pèlerinage). Cette année, du 29 août au 5 septembre prochain, ce sera sous le thème "À coeur ouvert" que se tiendra la neuvaine d'Amettes auprès de Benoît Labre. Pour plus d'informations sur les activités de cette neuvaine, cliquer ici.

Je profite de cette occasion pour vous expédier ce bulletin afin que, par la prière, nous nous unissions tous aux paroissiens et aux pèlerins qui participeront à cet événement. Il est fort possible que quelques-uns d'entre vous soyez du nombre des pélerins; portez-nous tous dans votre prière.

I. Saint Benoît Labre et la volonté de Dieu

Dans une catéchèse donnée le 20 avril 2002, lors du pèlerinage à Vézelay, Mgr Barbarin, évêque de Moulins (France), disait ceci à ses auditeurs : «Dans l’éducation des jeunes chrétiens, on peut montrer comment tant de nos aînés se sont rendus disponibles dans les mains de Dieu, comment ils ont répondu : " Présent ! ", lorsque l’appel du maître de la vigne les a rejoints : " Allez, vous aussi, à ma vigne " (Mat. 20, 4). Chacun d'entre nous pourrait certainement raconter l'histoire d'un saint qui l'a frappé à cet égard. C’est le oui dans les petites choses qui nous préparera à dire encore le oui pour les grandes, quand viendra l’heure d’un choix de vie ou du témoignage suprême. St Benoît Labre expliquait cela à un jeune qui cherchait sa vocation : " La meilleure façon de connaître la volonté de Dieu, c’est de faire la volonté de Dieu. " Au jour le jour.»

L'on sait combien Benoît a cherché la volonté de Dieu sur sa vie. D'ailleurs, cette recherche a commencé tôt chez lui. Sa lecture des sermons du père Jean Le Jeune, dit l'aveugle, y serait pour quelque chose. Selon le témoignage de l'abbé Joseph-Lorette Marconi, professeur à l'Université grégorienne et confesseur de Benoît, «à partir de ce moment-là, il commença à avoir une vie plus austère et plus fervente; jour et nuit, il présentait au Seigneur ses prières, pour qu'il daigne lui faire connaître sa sainte volonté au sujet de l'état de vie qu'il devait choisir.1» Maria Mazzei fait remarquer que «la voie pour arriver à la réalisation de "cette volonté de Dieu" fut longue pour Benoît Labre, tourmentée, pleine de difficultés et de contradictions.2» Tout en se laissant guider par l'Esprit Saint, Benoît renonce à sa volonté propre en soumettant les inspirations reçues au jugement de ses confesseurs. Il veut s'assurer qu'il fait la volonté de Dieu. «Benoît est anxieux de faire docilement contrôler ses voies par l'autorité des supérieurs», fait remarquer Dom Pierre Doyère3.

La volonté de Dieu concerne non seulement les grandes étapes de notre vie, mais aussi son déploiement au jour le jour. La Parole de Dieu nous présente, de manière privilégiée, un éclairage précis sur la manière dont Dieu veut que nous nous comportions envers lui, envers les autres, envers nous-mêmes et envers la création. Les commandements de Dieu, ainsi que les béatitudes, le sermon sur la montagne et de nombreuses invitations de Jésus dans les Évangiles sont autant d'expressions de la volonté de Dieu pour notre vie de chaque jour. C'est en accueillant et en faisant la volonté de Dieu que nous participons au mystère de dépouillement de Jésus face à sa volonté propre. «...je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, dit Jésus, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé» (Jn 6, 38).

Comment nous situons-nous face à la volonté de Dieu ? Y voyons-nous une volonté de Vie pour notre vie ? À l'exemple de Benoît Labre, avons-nous le souci de rechercher et de faire la volonté de Dieu ? Que Benoît nous obtienne la grâce d'imiter Jésus en nous dépouillant de notre volonté propre afin que la volonté du Père soit faite au coeur de notre vie !

II. Saint Benoît Labre et les chrétiens d'aujourd'hui

Dans le bulletin d'informations no 15, je n'avais pu vous faire part des nouvelles reçues des Amis de saint Benoit Labre. Cette fois-ci, je me reprends.

1. Des visites à Amettes

J'ai reçu quelques courriels d'Amis qui se sont rendus à Amettes, au cours des derniers mois. Le 28 mars dernier, Benoît B. (France) m'écrivait : «Un message de sympathie, de mon retour d'Amettes, où j'ai pu visité la maison natale, mais également l'église Saint Benoît Labre d'Amettes où sont exposés des reliques de Saint Benoît...» Deux jours plus tard, Benoît B. m'écrivait ceci, entre autres : «Je dirai que la phrase qui m'a beaucoup conforté dans mon travail sur moi-même est la phrase que l'on peut lire sur un 'drapeau' dans l'église d'Amettes : "Avance tel que tu es, tu vivras." C'est une phrase que si on ne la vit pas on ne peut la comprendre, mais pour moi, elle est au bon moment, au bon endroit.» Le lendemain, il m'apprenait que dans la ville de Calais (Département du Pas de Calais), il se trouve une petite paroisse sous le vocable de saint Benoît Labre; elle est située dans le quartier de la "nouvelle France".

À l'approche de Pâques, il y a eu le pèlerinage à Amettes, organisé par la Communauté du Pain de Vie. Je vous avais fait parvenir une note afin que nous prions pour la fécondité spirituelle de ce pélerinage. Le 13 avril, Nathanaël P. m'écrivait : «Je vous remercie de votre initiative : vos prières ont été efficaces car notre pélerinage a été très béni.» Soeur Marthe, de cette communauté, en plus de me faire parvenir un compte-rendu de ce pèlerinage, m'écrivait ceci : «Oui, vraiment, je rencontre le visage de St Benoît Labre dans de nombreux jeunes de notre société. La même quête, la même radicalité et en même temps la même fragilité qui nous pousse à les considérer comme des fous au lieu de croire en la Sagesse de Dieu qui les habite. Je reste en communion de prière pour votre oeuvre.»

Noël D. (France) s'est montré très généreux en me faisant parvenir de la documentation sur Benoît Labre (livres, plaquettes, images, textes publiés sur Benoît). Le 4 juillet, il me faisait parvenir un courriel, suite à sa visite faite à Amettes. Il me citait, entre autres, un texte que l'on retrouve près de la châsse de Benoît : «Tu es entré dans cette maison où Dieu demeure. Qui que tu sois, il t'accueille avec tes joies et tes peines, tes réussites et tes déceptions. Sois le bienvenu ! Des générations du temps de saint Benoît et après lui ont aimé ce lieu, ont contribué à le construire, à le rendre beau, ont prié. Respecte-le. Fais silence. Si tu es croyant, prie ! Si tu ne connais pas Dieu, pose ton regard en ce lieu de Paix. Si tu doutes, demande la lumière ! Si tu souffres, demande la force ! Si tu es dans la joie, rends grâce et que tu puisses y demeurer ! Que ton passage en ce lieu réchauffe ton coeur et réjouisse tes yeux ! Qui que tu sois, il t'accueille. Accueille-le aussi !»

Le 12 juillet, René de L. (France) m'expédie un courriel pour m'annoncer que Gérard Flour est en train de faire le grand pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle et ce, à partir d'Amettes. C'est un parcours de plus de 2000 km. Il s'est mis en route le 1er mai. Je vous joins l'adresse du site internet où vous pouvez suivre son parcours au jour le jour. En cliquant sur le lien "Au jour le jour", vous pouvez remonter au début de mai et voir des photos de son départ d'Amettes. Cliquer ici pour l'adresse du site.

2. Témoignage

Le 12 avril, je recevais un très beau témoignage de Michel D. (Belgique) : «Saint Benoît Labre est un ami qui m'accompagne sur les chemins. Si comme lui, je parviens à me dépouiller du superflu, à accepter de n'être qu'un passant, je peux mieux mettre mes pas dans ceux de Jésus et, alors, je n'ai plus rien à craindre. Depuis que je suis devenu abstinent d'alcool ce qui est un miracle, je me suis mis en route dans tous les sens du terme et la compagnie de Saint Benoît est précieuse pour moi. J'ai appris à le connaître alors que je me préparais à partir pour Saint-Jacques de Compostelle et depuis, je sais qu'il est discrètement là, près de moi.»

3. Divers

Le 3 avril, la communauté des Frères et Soeurs de saint Benoît Labre m'informait de la mise à jour de leur site web. Je vous invite à le visiter en cliquant ici.

Le 11 mai, Isabelle Dureuil, m'apprenait qu'un hors-série du magazine Prier, "Prier avec les grands Saints", était en préparation et que saint Benoît Labre était du nombre. On devrait y retrouver un témoignage du Frère Benoît-Joseph, de la Communauté des Frères et Soeurs de saint Benoît Labre (cf. courriel de Jean-Claude Noyé, de la revue Prier, 25 mai). Surveillez sa publication.

"Saint Benoît-Joseph Labre : un vagabond par vocation", tel est le titre d'une communication de Marie-Thérèse Avon-Soletti. On la retrouve aux pages 289-305 de l'ouvrage collectif suivant : Des vagabonds aux S.D.F. Approche d'une marginalité, Actes du colloque d'Histoire du Droit de Saint-Étienne, 20 et 21 octobre 2000, Textes réunis par Marie-Thérèse Avon-Soletti, Publications de l'Université de Saint-Étienne, Saint-Étienne, 2000, 370 p. (27 euros. ISBN : 2-86272-266-9).

Sur le site de la Communauté des Frères et Soeurs de Saint Benoît Labre nous apprenons ceci : «La première biographie de St Benoît-Joseph Labre, écrite par le Père Anton Maria Coltraro, d.c.d.g., d'après les notes prises par le postulateur de la cause de canonisation (Institut Pie IX - 1881), est en cours de traduction.»

Si vous désirez envoyer une carte électronique avec une représentation de Benoît Labre, cliquez ici.

III. Saviez-vous que...

J'ai glané pour vous sur le web quelques sites qui nous révèlent le rayonnement de Benoît Labre à travers le monde et son influence au plan caritatif, entre autres :

1. En Amérique du Nord

a) À Montréal (Qc, Canada), au 308, rue Young, on retrouve un refuge sous le nom de Maison Benoît-Labre.

b) À Ashland, dans le sud-est du Montana (USA), il existe une école qui dispense l'éducation primaire et secondaire aux amérindiens Cheyenne et Crow du nord, et ce, sans distinction d'allégeance religieuse. Cette école porte le nom de St. Labre Indian School.

c) À Buzzards Bay (MA, USA), se trouve une association pour apporter du support aux personnes ayant des troubles émotionnels et mentaux, ainsi qu'à leurs familles et amis. Elle porte le nom de The Guild of Saint Benedict Joseph Labre et a été fondée par Timothy H. Duff, s.t.m., et sa mère, Mildred Duff. Malheureusement, elle n'a plus de page web depuis ma dernière consultation. Est-ce que l'association n'existerait plus ?

2. En Amérique du Sud

À Buenos Aires (Argentine), l'Asociación San Benito Labre héberge une dizaine d'enfants de la rue en situation de risque. Elle fait appel à des professionnels volontaires pour fournir un appui psychologique dans les cas de mauvais traitements et d'abus.

3. En Europe

a) À Rennes (France), il existe un Centre d'Hébergement et de Réinsertion sociale pour les itinérants ou sans-domicile-fixe (SDF). Sous le nom de Foyer St-Benoît Labre, il est situé au 5, rue du Bois Rondel. «La population de ce foyer est entièrement constituée d'hommes. Le règlement intérieur de cet établissement précise qu'un homme demandant hébergement dans ce foyer doit être un homme "seul, majeur et en difficultés sociales ". Nous n'avons que peu d'indications sur leur origine, mais ces hommes sont en général en difficultés suite à des conflits familiaux ou encore ayant subit une rupture précoce avec le système scolaire. Certains ont également été orientés dans ce foyer par l'intermédiaire d'autres services ( suivi après la prison, hôpitaux, CAO ).»

b) À Arras (France), on retrouve un foyer d'accueil pour jeunes filles en difficulté, sous le nom d'Association Benoît Labre. Cet organisme publie aussi un bulletin ayant pour titre : Labre Échos. «L’association d’action éducative et sociale « BENOIT LABRE » a été créée en 1976 à la demande des magistrats pour enfants de la région, pour prendre le relais du Bon Pasteur d’Arras, qui cessait son œuvre d’éducation.»

c) À Saint-Broladre (France), on retrouve l'Association de Bienfaisance Saint Benoît Labre. Elle a été mise sur pied par la Communauté des Béatitudes pour accueillir les pauvres. «Raison sociale de l’association Saint Benoît Labre : l’association a pour but exclusif, par l’apport de son concourt charitable, la bienfaisance, au profit des pauvres de notre temps, notamment par la réinsertion sociale grâce à la vie communautaire et le travail manuel. Cette assistance s’entend en la mise en œuvre par les membres de l’ass. de tous les moyens afin de réunir toutes formes d’aide morale, matérielle et financière susceptible de contribuer à guérir, soulager, apaiser et consoler» (Courriel de de Jean-Marc H., Saint-Broladre, 12 juillet 2004).

IV. Conclusion

Demeurons unis par la prière en compagnie de Benoît Labre. En octobre prochain, à l'occasion de l'ouverture de "l'année eucharistique", j'essaierai de vous faire parvenir un nouveau bulletin. Amitiés.

Raymond Martel, prêtre

__________________

Références

  1. Cité par Maria Mazzei dans Le long écho des saints. Saint Benoît Joseph Labre, Roma, Edizioni Pro Sanctitate, p. 11.
  2. Idem.
  3. Dom Pierre Doyère, Benoît Labre. Ermite pèlerin, Préface de Bernard Hingrez, Les Éditions du Cerf, 1983, Collection «Semeurs», p. 76.


DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)