logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone

Numéros des Bulletins d'informations (2001-2008)



Bulletin d'informations

N° 7, octobre 2002


Chers amis de Saint Benoît Labre sur le web,

Le 16 octobre dernier, le Pape Jean-Paul II a publié une Lettre Apostolique sur la prière du Rosaire. Ce fut pour lui l'occasion de proclamer Année du Rosaire la période allant d'octobre 2002 à octobre 2003. Au terme de sa Lettre, il nous invite à reprendre avec confiance le chapelet entre nos mains et à le redécouvrir «à la lumière de l'Écriture, en harmonie avec la liturgie, dans le cadre de [notre] vie quotidienne» (no 43). Dans cette magnifique Lettre que vous pouvez retrouver sur le site du Vatican [cliquer ici], Jean-Paul II nous présente le Rosaire comme un chemin de contemplation et nous invite à contempler le visage du Christ avec Marie. Benoît Labre n'est-il pas pour nous un modèle en ce sens ?

I. Benoît Labre, un saint du Rosaire

Dans l'iconographie, la plupart des images nous montrent Benoît Labre portant un chapelet autour du cou et quelques fois à la main. N'est-ce pas là le signe de son amour envers la Vierge Marie et de l'importance du chapelet dans sa vie de prière ? Ses hagiographes nous disent peu de chose au sujet du Rosaire dans sa vie spirituelle. Bien souvent, ils se contentent de nous le présenter avec «un grand chapelet passé autour du cou et un autre à portée de la main» (Joseph Richard, Le vagabon de Dieu. Saint Benoît Labre, p. 34). Le reste est comme sous-entendu.

Chose certaine, Benoît Labre aurait certainement été très heureux, en son temps, par le contenu de la Lettre Apostolique de Jean-Paul II sur la prière du Rosaire. Demandons-lui de nous obtenir la grâce de prendre au sérieux l'invitation du Pape de reprendre avec confiance le chapelet entre nos mains.

II. Benoît Labre et les chrétiens d'aujourd'hui

a) Suite au bulletin no 6, quelques-uns d'entre vous m'avez fait parvenir des courriels. Voici des extraits de ce qu'on pouvait y lire :

«Je ne sais pas comment vous remercier de ce bulletin no 6, ça m'a frappé comme un coup de foudre car j'y voyais réfléchie ou plutôt j'y entendais retentie la voix de l'Esprit Saint envers moi sa petite créature. Justement ce que vous citez de "Fêtes et Saisons", juin-juillet 1982, est SI vrai pour ma propre âme. Ça veut dire, vous avez réussi sans le savoir de répondre aux besoins de mon âme en me donnant le conseil spirituel dont elle avait tant besoin en mettant tout ce qui me préoccupe dans une perspective très sagement spirituelle» (Giordano, Australie et non pas Italie).
«J'apprécie beaucoup le bulletin des amis de Saint Benoît Labre. [...] C'est une véritable nourriture spirituelle» (Yvan, Québec).

b) Au cours de l'été dernier, Sébastien F. (Belgique) avait organisé un camp d'été avec un groupe de jeunes. Benoît Labre était au rendez-vous comme figure spirituelle. Sébastien m'a fait parvenir le témoignage recueilli auprès de l'un de ces jeunes : «St Benoît est une personne qui nous guide encore aujourd'hui car, durant sa vie, il a persévéré en cherchant toujours plus loin. Je trouve que c'est un exemple que l'on devrait suivre pour réaliser au mieux nos ambitions présentes et futures» (Laurent, 16 ans). N'est-ce pas merveilleux ?

c) J'ai reçu deux courriels me demandant de les compter parmi les Amis de Saint Benoît Labre sur le web. Ce sont Nancy G. (Québec, Canada), Laurent K. (France). Voici leur témoignage au sujet de Benoît Labre :

«Ayant entendu parler de Benoît Labre depuis longtemps, maintenant c'est avec lui que mes prières s'orientent. J'aime bien l'histoire de cet homme qui a mené une vie "humble et pauvre" (Nancy).»
« Je suis tombé sous le charme de cet homme (Benoît Labre), car, comme lui, je suis un chercheur de Dieu et toujours sur la marche en route vers le Père céleste. [...] Je ne peux pas me comparer à Saint Benoît, mais j'ai le sentiment que je peux trouver en lui le courage et la direction afin d'être un canal choisi par Dieu afin d'aider mes frères et soeurs du Congo et accomplir ainsi son dessein (Laurent).»

d) J'ai reçu un courriel qui m'a également apporté beaucoup de bonheur. Il me venait du responsable des Frères et Soeurs de Saint Benoît Labre en France. Cet institut a été érigé en Fraternité de vie mixte, à Pentecôte 2002, par Mgr Éric Aumônier, évêque de Versailles. On retrouve les Prieurés des Frères et des Soeurs à Chatou (France). Voici un extrait de ce courriel qui vous permettra de mieux connaître cet Institut de vie consacrée sous le patronage de Benoît Labre :

«Les communautés de frères ou de soeurs sont composées d'hommes ou de femmes appelés à la vie religieuse sous la Règle de St Augustin et prononcent les trois voeux de partage des biens, de célibat et d’obéissance. Unis par la "Carta caritatis" à l'Ordre Prémontré à travers l'Abbaye St Martin de Mondaye, ceux et celles qui demeurent en communautés stables ont un type de vie religieuse canonial très proche de celui des prémontrés. A leurs côtés, s'engagent par une donation des hommes et des femmes demeurant dans leurs conditions de vie familiale ou autre et partageant le même charisme, engagés dans la même mission. "Orants pour les Errants" les frères et soeurs labriens à partir d'une vie enracinée dans la Parole de Dieu, vivifiés par les Sacrements et nourris par la psalmodie de l'Office Divin, attachent une importance prépondérante à la qualité d'une vie fraternelle, témoignant de ce qui unissait les premières communauté chrétiennes.
«C'est à partir de cette réalité existentielle, que chacun et chacune est engagé dans une mission en fonction de ses capacités, et des diverses formations nécessaires. Ainsi avons-nous aujourd'hui des soeurs venant en aide à divers niveaux à des femmes de prisonniers sans papiers, d'autres accompagnent des malades en fin de vie atteints du Sida ou de tumeurs malignes par exemple. D’autres encore suivent des malades mentaux en inter cure ou rencontrent les femmes ou les hommes des trottoirs de Paris. L’un d’entre nous est particulièrement engagé dans la promotion du commerce équitable au bénéfice des femmes africaines, tel autre enfin prend en charge les adolescents en grande difficulté ou visite des vieillards abandonnés à l’hôpital. Ces précisions vous donnent, semble-t-il, une bonne approche de ce que nous sommes et faisons à la suite du Christ, au côté de St Benoît-Joseph.»

e) En parcourant le web, j'ai trouvé des sites présentant d'autres instituts de vie consacrée sous le patronage de Benoît Labre. Éventuellement, je vais vous les présenter. Tout cela pour dire, une fois de plus, que Benoît Labre continue d'inspirer les chrétiens de notre temps.

III. Saviez-vous que...

a) J'ai publié deux nouvelles pages sur le site des Amis de Saint Benoît Labre sur le web : l'une présentant une brève généalogie de Benoît Labre et l'autre, l'iconographie de Benoît Labre que l'on peut retrouver sur le Net. Éventuellement, je veux retravailler certaines pages et en présenter une nouvelle ayant pour titre "Sous le patronage de Benoît Labre".

b) Une statue de Saint Benoît Labre se trouve au Sanctuaire de Saint-Joseph de Mont-Rouge (France). C'est ce que nous apprend un court article sur Benoît Labre, publié dans la revue L'Écho de Mont-Rouge (Revue des Amis de Saint Joseph de Mont-Rouge), no 103, juin 2002. On peut y lire en page 41: «Il y a, à Mont-Rouge, au coin de la cheminée de l'Accueil, une petite statue qui ne paie pas de mine. Elle intrigue beaucoup de visiteurs. Aux questions posées, je réponds, parfois avec humour : "C'est le Saint patron des clochards; il est arrivé ici je ne sais trop comment..." Un clochard pourtant peu ordinaire : Saint Benoît Labre...» Suit une courte biographie de Benoît, laquelle se termine ainsi : «Chers amis, si vous passez par là [la cheminée de l'Accueil], n'oubliez pas de le saluer. Ce saint «clochard» a peut-être quelque chose à vous dire...»

Conclusion

Chers amis, vivons cette Année du Rosaire davantage en compagnie de Benoît Labre. Puissions-nous comme lui contempler le visage du Christ avec Marie. Si nous l'avons délaissé, reprenons en main notre chapelet afin de nous unir à la foule des humbles qui vont à Jésus par Marie. Union de prière.

Raymond Martel, prêtre.



DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)