logo
bandeau
Accueil Archives Benoît Labre Événements Liens Nous joindre Qui sommes-nous? Témoignages
icone icone icone icone icone icone icone icone


Numéros des Bulletins d'informations (2001-2008)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Bulletin d'informations

N° 6, août 2002


Chers amis de Saint Benoît Labre sur le web,

Le 18 juillet 2001, Marcel V. m'écrivait : «J'habite à 80 km d'Amettes, son village natal. Depuis de nombreuses années, je participe à la neuvaine organisée dans son village du dernier dimanche d'août au premier dimanche de septembre et je participe plus particulièrement à la journée pour les "blessés de la vie", organisée le vendredi de cette neuvaine.» Par la suite, je découvre sur internet une information au sujet du village d'Amettes, corroborant le propos de Marcel. On pouvait y lire ceci : «Amettes (P.-de-C.). Village natal de St Benoît Labre, patron des pèlerins (1748-83, canonisé 8-12-1881). Pèlerinage régional du dernier dimanche d'août au 1er dimanche de sept. Visite de la maison natale du saint. 30000 visiteurs/an.»

L'approche de cet événement me fournit le prétexte pour vous expédier un nouveau bulletin. Ce sera pour chacun et chacune de nous l'occasion de nous unir spirituellement à la prière non seulement des paroissiens d'Amettes, mais aussi de tous les pélerins qui se joindront à eux du 25 août au 1er septembre prochains.

I. Benoît Labre, pèlerin de l'Absolu

Benoît Labre, l'homme de la route. Tôt dans la vie, il se met en route pour satisfaire son désir de devenir moine. Tôt dans la vie, devant les refus, il apprend à se remettre en route vers une nouvelle destination, croyant cette fois qu'elle serait la bonne. Il en est ainsi jusqu'au jour où, à l'abbaye de Sept-Fons, après un essai très sérieux qui se solde par de sévères ennuis de santé, on lui dit : «La Providence ne vous appelle pas à notre Institut; suivez les inspirations de la grâce.» «Dieu vous veut ailleurs.» (Pierre Doyère, Benoît Labre, ermite pèlerin, Éditions du Cerf, 1983, p. 30).

«L'expérience de Benoît n'est pas étrangère à nos vies. Un jour ou l'autre, nous sommes tous invités à la faire. Trouver une porte fermée, se perdre dans un chemin qui ne mène nulle part, essuyer des refus éprouvants, recevoir des réponses négatives et en être meurtri, tout cela peut sembler bien inutile. Il s'agit pourtant de signes, de dons que Dieu nous fait pour vérifier notre identité, notre vocation, et nous inciter à rester sur la bonne route. L'échec n'est qu'apparent.» ("Sur la route avec Benoît Labre", Fêtes et Saisons, no 366, juin-juillet 1982, p. 10).

Devant l'échec subi à l'abbaye de Sept-Fons, Benoît ne baisse pas les bras; le 2 juillet 1770, il se remet en route. «Voici donc Benoît sur les routes d'Europe, à la recherche de cet ailleurs. Désormais, sa vie sera celle d'un éternel voyageur, même lorsque la fatigue et la maladie l'obligeront à ne plus quitter Rome. Comme on le lui a dit, Benoît suit "les inspirations de la grâce." Avide de vie contemplative, il s'en donne les moyens. Ce chemineau laïc aime le silence et parle le moins possible, comme s'il vivait dans un monastère. [...] La route est devenue pour lui une sorte de cloître, et la marche, rythmée par la prière, sa règle de vie. [...] Depuis son enfance, Benoît rêvait d'une vie totalement donnée à Dieu : c'est sur la route qu'il va la trouver. Son voyage le plus important n'est pas celui qui le mène d'une ville à l'autre, mais celui qui, d'étape en étape, lui fait découvrir peu à peu l'infinie tendresse de Dieu.» (Ibid., p. 9).

«Mendiant de Dieu de profession et pèlerin de l'Absolu de vocation.» Voilà, tout est dit de Benoît Labre, pour ainsi dire. C'est ainsi que nous le présente Maria Mazzei, dans sa petite brochure : Le long écho des saints, saint Benoît Joseph Labre.

«Mendiant de Dieu de profession et pèlerin de l'Absolu de vocation», ne devons-nous pas tous l'être de par notre baptême ? En quoi ce court texte sur Saint Benoît Labre peut-il inspirer votre propre démarche spirituelle ? Comment Benoît Labre peut-il devenir un véritable compagnon à l'intérieur de votre propre itinéraire spirituel ?

II. Benoît Labre et les chrétiens d'aujourd'hui

A. Depuis le bulletin no 5, que je vous ai fait parvenir à la fin de mai dernier, cinq nouvelles personnes ont demandé d'être inscrites sur la liste des "Amis de Saint Benoît Labre sur le web". Actuellement, cette liste comprend 32 personnes. Je vous les présente afin que vous priez pour eux (cependant, dans le respect de la confidentialité de chacun, je ne donnerai pas les noms de familles au complet) :

De la Belgique : Benjamin B., Jean-François de V., Sébastien F., Jules S.
Du Canada (Québec) : Louise B., Denis B., André D., Rosaire D., Odile G., Syviane G., Domitien G., René L., André M., Pierre P., Gaston P., Pierre R., Yvan S.
De la France : Marie-Thérèse et Jean-Marie C., Sévérine D., Marie-France et Guy E., Germain Lo P., Daniel R., Marcel V.
De l'Italie : Giordano ferro de G.
De lieux non connus : Mathieu G., Boris L., Celia N., Jean-Paul T., Patrick Z., René.

B. Le 22 juillet dernier, Sébastien F. (Belgique) me donnait des nouvelles de son camp de jeunes avec Saint Benoît Labre comme figure spirituelle à découvrir et aimer. Voici ce qu'il m'en disait : «Pour moi, oui, j'ai fait de belles rencontres pendant mon camp. Nous avons été accueillis par des Pères jésuites à la Viale (quel magnifique endroit) et ces Pères connaissaient un peu la vie de Saint Benoît. [...] Tout ça pour te dire que le camp fût un grand succès! Sur le point de l'amitié ainsi que la foi entre la vie de Saint Benoît et les moments "spi" (de réflections) ce fût terrible, une très bonne ambiance et un groupe soudé, ... [...] Je ne t'ai pas oublié, je vais sûrement bientôt recevoir le témoignage des jeunes, donc je te l'enverrai aussitôt.»

Comme je vous le dis souvent, Benoît Labre demeure un témoin de l'Invisible pour les chrétiens du 21e siècle.

III. Saviez-vous que...

En Ontario (Canada), dans le diocèse d'Ottawa, la paroisse de Wendover est sous le patronnage de Saint Benoît Labre. Elle a été fondée en 1901.

À Molfetta, en Italie, existe une congrégation religieuse sous le nom de l'Institut des Soeurs Oblates de S. Benoît-Joseph Labre (Istituto Suore Oblate di S.Benedetto Giuseppe Labre).

IV. Conclusion

Chers amis, demeurons unis par la prière en nous recommandant mutuellement à la puissante intercession de Saint Benoît Labre. Qu'il nous obtienne la grâce de devenir de plus en plus des pèlerins de l'Absolu et ce, selon notre vocation propre.

Raymond Martel, prêtre