logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone

Tableau d'André Bley, des copies et des gravures


chemins

Alors qu'on le croyait perdu, le tableau peint par André Bley en 1777, en présence de Benoît Labre, existe toujours. La détermination de Didier Noël nous vaut sa redécouverte :

« Grâce à mes frères de la Fraternité Saint Benoît-Joseph Labre et à mon supérieur, le Père Samuel, j’ai obtenu l’information inespérée concernant le tableau original peint par André Bley. Beaucoup le croyaient perdu depuis longtemps, eh bien il n’en est rien ; il se trouve toujours à Rome, gardé précieusement dans une salle du musée franciscain, à l’adresse suivante Via Piemonte, 70 Roma 00187, Italie. Ce musée a la particularité d’être inscrit parmi les musées privés. Hors du contrôle de l’État, tels les musées mineurs, diocésains ou religieux, il n’est ouvert au public que sur demande. » En cliquant sur le tableau ci-contre, vous aurez accès à une version agrandie.

Didier Noël attire notre attention sur le fait que le visage du saint pèlerin, peint par Bley, est orienté vers la droite. Par contre, des tableaux et des gravures, s'inspirant de l'oeuvre de Bley, nous montrent le visage du saint orienté vers la gauche. Jean Capelain, graphiste et président de l'Association Saint-Benoît Labre d'Amettes, nous fournit une explication :

chemins
chemins

« J’ai quelques petites connaissances dans l’art du portrait. Je pense pouvoir confirmer que ce tableau est le modèle de la gravure bien connue. Le portrait dévoile une grande habileté du peintre. Je sens qu’il a travaillé devant un modèle. Je retrouve bien les traits de Benoît. La gravure est plus sèche. Je décèle une interprétation d’après le tableau. Le graveur a exagéré les formes : le menton, le creux sous les sourcils… Un détail m’intrigue : l’orientation du regard. Sur le tableau de Bley, Benoît regarde vers la droite, ce qui est classique dans l’art du portrait. Le tableau d’Hendaye [Ici à gauche] regarde dans l’autre sens. Le peintre a dû travailler à partir d’une gravure qui, logiquement, est en miroir. Or, nous connaissons une version de la gravure dans le même sens que le tableau de Bley. Il a sans doute existé une gravure originale, en miroir par rapport à Bley, qui a servi de modèle à Hendaye. »

« En effet, écrit Didier Noël, cette gravure est celle réalisée à Paris par Étienne-Claude Voisard [Ici à droite], sur ordre de Madame Louise de France. »

Pour aller plus loin :

1) Pour plus d'informations sur le tableau d'Hendaye et la gravure de Voisard, consulter Mes chemins de traverse, par Didier Noël, N° 15, Mai 2017, p. 145 et ss.

2) Un article de Claude Langlois : « Invention d'un saint. Prolifération d'images. Le cas Benoît Labre », paru dans Mélanges de l'Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée, Année 1990, Volume 102, Numéro 2, pp. 353-366.

Vous trouverez, ci-bas, les deux types de représentation du saint pèlerin d'après le tableau original d'André Bley.

benoit labre

Tableau original d'André Bley peint en présence de Benoît-Joseph Labre en 1777 et conservé au Musée des Franciscains à Rome.

Photo reçue des Franciscains et fournie par Didier Noël
Version agrandie
benoit labre

Gravure illustrant Le bienheureux Benoît-Joseph Labre, par F.-M.-J. Desnoyers, 2e éd., Tome 1, 1862.

Version agrandie
benoit labre

Détail d'une estampe

Provenance : SUL et BNF
Version agrandie
benoit labre
Reçue de Didier Noël
benoit labre

Première gravure copiée sur le vrai portrait tout nouvellement envoyé de Rome en Janvier 1784. Illustration de Prémices de dévotion envers le vénérable Benoît-Joseph Labre

Version agrandie
benoit labre
Reçue de Didier Noël
benoit labre

Gravure réalisée par Étienne-Claude Voisard, dédiée et présentée à la Révérende Mère Thérèse de St-Augustin, religieuse carmélite à St-Denis.

Mes chemins de traverse par Didier Noël, N° 15, p. 148 et ss.
Version agrandie
benoit labre

Copie du tableau de André Bley conservée en l'église St-Vincent de Hendaye (Pays Basque français)

Photo : 2017 - Didier Noël
Version agrandie
benoit labre

Première Gravure copiée sur le vrai Portrait tout nouvellement envoyé de Rome en Janvier 1784

Reçue de Didier Noël
benoit labre
Reçue de Didier Noël


DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)