logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone


Lieux de culte dédiés à saint Benoît Labre


Les vestiges - Basilique Saint-Benoît-Joseph Labre (Marçay)


Période "Pascal Piot"


Basilique

Au moment où Pascal Piot tombe en amour avec la basilique Saint-Benoît Labre de Marçay, c'est dans un pitoyable état qu'elle se présente à lui au moment de son acquisition en 2009. Depuis de nombreuses années, aucun entretien n'y a été fait et une partie de sa toiture a été abîmée lors d'une tempête en 1999. La photo, ci-contre, nous en montre l'état en 2005, lors d'une visite des lieux par trois frères de Saint Benoît Labre, du prieuré Saint Dismas. Cliquer sur la photo de gauche pour des photos supplémentaires prises lors de cette visite. Vous voulez connaître le nouveau propriétaire ? Je vous invite à lire un article paru dans L'Union l'Ardennais du 4 janvier 2009.

Basilique

Pascal Piot ne tarde pas de se mettre à l'oeuvre afin de redonner une beauté à la basilique nouvellement acquise; au cours de l'été 2008, avec des amis, il procède au défrichage des lieux. Dans un article paru dans L'Union l'Ardennais, le 26 août 2010, Patrick Flaschgo nous apprend que « le deuxième acte fondateur de Pascal Piot fut de créer l'association Art et Sauvegarde de la Basilique Saint-Benoît-Joseph Labre. » Il ajoute : « Le néo-Viennois ex-Ardennais ne cache pas que l'hiver 2009-2010 a été difficile. "Je ne connaissais personne et je n'avais encore aucun échange avec les gens du village." En même temps qu'il commençait à sécuriser les endroits les plus dangereux de la basilique, Pascal Piot a commencé à se (re) faire un réseau de connaissances et à annoncer aux gens de Marçay qu'il avait l'intention de « faire revivre » la basilique. Au moins une vie culturelle régulière, et peut-être même parfois cultuelle. » Au printemps 2010, le 16 avril, « Maurice Ramblière, Conseiller général et Maire de Vivonne, accompagné d'autres élus, s'est rendu à Marçay pour une première visite guidée, afin de se rendre compte de l'avancée des travaux et du plan de sauvegarde. » (Voir Maurice Remblière à la date du 16 avril)

Dans un article de Centre Presse, le quotidien de la Vienne, nous apprenons que l'autel de l'ancienne basilique ainsi que la châsse de saint Benoît Labre sont dans un «état de conservation remarquable». Ce même article mentionne qu'à l'occasion de la fête du saint, le 16 avril 2010, trois journées d'activités spéciales étaient prévues : « Vendredi 16 avril (jour de la mort du saint): réception des autorités civiles, des élus locaux, régionaux et des représentants du diocèse de Poitiers; samedi 17 avril: accueil du public avec exposition de photos retraçant l'histoire de la basilique et dimanche 18 avril: messe en l'église de Marçay suivie de la procession des reliques jusqu'à la basilique. Cette célébration doit être présidée par Mgr Pascal Wintzer, évêque auxiliaire de Poitiers» (J.P. Rivault, Centre Presse, 6 avril 2010).

Surprise ! Le 11 novembre 2011, La Nouvelle République annonce la mise en vente de la basilique désormais classée monument historique depuis le 4 janvier 2011 : « La basilique de Marçay (600m2) est à vendre. Pascal Piot, l'artiste qui la détenait jusqu'alors ne peut pas aller plus loin dans son projet de réhabilitation et son idée d'en faire un lieu culturel. » Désormais, inscrit monument historique, l'édifice est évalué à 225 000 €.

Au cours des années 2010 et 2011, Centre Presse consacre onze articles à la basilique de Marçay. (Vous pouvez faire une recherche avec les mots basilique et Marçay.) Voici quelques articles parus dans d'autres médias d'information en août et septembre 2010 et auxquels on a accès sur internet; on y retrouve quelques photos prises à l'intérieur de la basilique.


Voici des photos reçues de Guy Hamelin (France), en 2010

basilique

À gauche : Église Saint-Médard
À droite dans les arbres : ancienne basilique

basilique
basilique
basilique
basilique
basilique
basilique
basilique
basilique
basilique


DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)