logo bandeau

Accueil

icone

Archives

icone

Benoît Labre

icone

Les Amis ?

icone

Nous joindre

icone

Témoignages

icone

Au fil des événements — Archives 2017


Le bienheureux et le saint : Nicolas Le Clercq et Benoît Labre


gisant

ABL, 25 juillet 2017 — Un historien de la Sorbonne, Philippe MOULIS, publiait, au cours de l'année 2012, un article fort intéressant sur deux saints du Pas-de-Calais : « Le Bienheureux et le Saint : Nicolas Le Clercq alias frère Salomon et Benoît Labre » (Rivista Lasalliana, n°79-3, Rome, 2012, p. 377-394). Au moment où l'article est publié, Nicolas Le Clercq est toujours au rang des bienheureux ; il sera déclaré saint, le 16 octobre 2016, par le pape François. Premier béatifié des Frères des écoles chrétiennes, il fait partie des 191 martyrs du Couvent des Carmes en 1792.

Nicolas Le Clercq, aussi connu sous le nom de Frère Salomon, est un contemporain de Benoît Labre. L'article de Moulis nous apprend que « dans ses lettres frère Salomon mentionne Benoît Labre à plusieurs reprises. » Le texte de Philippe Moulis est aussi disponible en format PDF : Le bienheureux et le saint.


Une peinture originale retrouvée dans une brocante


gisant

ABL, 23 juillet 2017 — En 1989, lors d'un séjour en Bretagne, René Ducourant, un artiste du Pas-de-Calais, découvre chez un commerçant d'objets usagés de Pont-Aven une peinture orignale représentant saint Benoît Labre. Dans une entrevue accordée à La Voix du Nord, en 2012, l'artiste décrivait sa découverte : « Je l'ai dénichée par hasard dans une brocante à Pont-Aven. Ce tableau était plein de poussière, au milieu d'autres toiles. Le vendeur ignorait l'histoire de cette peinture clouée sur un panneau en bois. Il ne connaissait pas davantage le nom du saint représenté. J'ai acheté cette toile 800 francs. C'était incroyable, extraordinaire de trouver un truc pareil dans un lieu où saint Benoît est certes vénéré mais où il ne s'est jamais rendu. »

Quelle ne fut pas la surprise de René Ducourant de découvrir par la suite, dans un ouvrage allemand dédié au saint mendiant, une gravure quasi identique au tableau qu'il possédait. Est-ce la gravure qui servit de modèle pour cette peinture ou l'inverse ? Ce tableau, une oeuvre anonyme, porte une inscription en allemand : I. B. LABRE WIE ER ZU ROM ABGEMAHLT (littéralement : « Joseph Benoît Labre d’après un portrait peint à Rome »). Comment cette peinture s'est-elle retrouvée en Bretagne ? La toile en gardera certainement le secret.

Cette peinture a servi à illustrer le dépliant de la neuvaine annuelle à Amettes de 2012.


Deux publications sur saint Benoît Labre en langue provençale


gisant

ABL, 2 juillet 2017 — Au cours de l'année 2016, un échange de courriel avec monsieur Olivier Neige, président de l'Association varoise pour l'enseignement du provençal, nous apprenait que des textes portant sur saint Benoît Labre seraient publiés en langue provençale dans la revue de l'association. Ces textes ont été effectivement publiés dans les numéros 157 (Mai 2016) et 159 (Septembre 2016).

Nous remercions monsieur Neige d'avoir fait connaître le saint pèlerin en provençal. Dans ses périgrinations en Provence, Benoît Labre avait entendu cette langue. En cliquant sur le logo de l'association vous aurez accès à ces textes en version PDF.


Dans l'église d'Izel les Équerchin, un gisant sous l'autel


gisant

ABL, 2 juillet 2017 — L'automne dernier, la commission d'art sacré du diocèse d'Arras déniche un gisant de saint Benoît Labre dans l'église d'Izel les Equerchin (Arrondissement d'Arras et canton de Vimy, France). Ce gisant était sous l'autel du choeur de l'église.

Selon la fiche technique, cette statue d'un mètre de long est une sculpture dans un bois de chêne. Propriété de la commune, elle date du 19e siècle.


Sans justice sociale, il n'y aura plus d'économie


Faber

ABL, 2 juillet 2017 — Habituellement, je ne publie pas sur ce site les informations qui ne sont pas en lien avec le saint pèlerin d'Amettes. Mais le discours d'Emmanuel Faber, directeur général du groupe Danone, aux diplômés d'HEC Paris, est exceptionnel par sa pertinence et il se situe, sans le savoir, dans la droite ligne du message que saint Benoît Labre nous laisse par sa vie. Ce n'est pas en excluant les Benoît Labre de notre monde ou en les considérant comme des déchets à éliminer que notre planète s'en portera mieux. Notre regard doit absolument changer ; si nous n'empruntons pas le regard du Christ sur ces personnes nous nous retrouverons un jour dans la situation du riche de l'Évangile qui avait ignoré Lazare, le pauvre devant sa propre maison. Ce discours audacieux d'Emmanuel Faber nous révèle un homme qui a connu personnellement et qui côtoie des Benoît Labre de ce monde.


Amettes : L'un des chemins de pèlerinage


Chemins

ABL, 2 juillet 2017 — Un courriel de la maison d'édition Presses de la Renaissance nous apprend que « Gaële de La Brosse a publié un livre qui est un guide des chemins de pèlerinage. » Il existe plusieurs livres sur les sanctuaires de pèlerinages en France, mais aucun sur les chemins qui y conduisent. Avec son livre Le guide des chemins de pèlerinage, l'auteure répond à ce besoin ; elle présente non seulement 35 sancturaires à travers la France, mais aussi leurs itinéraires. » Amettes est l'un de ces pèlerinages dont l'auteure présente l'itinéraire pour s'y rendre. On fait remarquer que ce livre s'adresse à la fois aux randonneurs et à ceux qui sont intéressés par l'approche culturelle et historique du sujet.


Propos de la sculptrice de la statue de saint Benoît Labre à Paris


Benoît Labre

ABL, 27 juin 2017 — Le rayonnement du saint vagabond d'Amettes se poursuit toujours. Pour preuve ? Le 7 mai dernier, une statue de saint Benoît Labre a été intronisée dans l'église de Sainte-Marie des Batignolles à Paris. Lui, le méprisé, la mal-connu, ne cesse de nous interpeler face à l'essentiel : Dieu et les autres dans le besoin.

Dernièrement, j'ai découvert que cette statue était l'oeuvre de Daphné Jardon, sculpteur. La revue Limite, une revue d'écologie intégrale, a publié une entrevue avec madame Jardon, sous le titre : "Daphné Jardon : « Saint Benoît Labre, une écologie du dénuement »". On y lit entre autres ceci :« Sculpter Saint Benoit-Joseph Labre était une première. D’abord car il s’agissait de représenter un être humain. Puis soudain un énorme respect, une grande et belle crainte à l’idée que des personnes iraient se recueillir devant cette statue. Et qu’elle soit dans la maison de Dieu, représentant Saint Benoît-Joseph en constante adoration devant le Saint-Sacrement. Gloups, ça rend petit ça ! »


Le témoignage de Frère Alexis, un ami de saint Benoît Labre


chemins

ABL, 27 juin 2017 — Dans le n°3 de l'Église d'Arras, du 3 mars 2017, nous retrouvons le témoignage d'un ami de saint Benoît Labre, Frère Alexis, sous le titre : "Saint Benoît Labre a donné un sens à ma vie". Didier Noël, aussi connu sous son nom de donné labrien, Frère Alexis, est de plus en plus une figure remarquée chez les Amis de saint Benoît Labre. Ses recherches et sa connaissance du saint vagabond d'Amettes l'amènent de plus en plus à parcourir la France pour faire connaître ce grand saint dont le rayonnement et l'influence ne cesse de grandir. Sa généreuse contribution sur le site des Amis de saint Benoît Labre est exceptionnelle. En plus de nombreuses photos, ce sont surtout ses nombreux numéros de Mes chemins de traverse, magnifiquement illustrés, qui en font un collaborateur de premier ordre. Une fois de plus, nous le remercions pour sa généreuse collaboration.


Le tableau d'André Bley retrouvé. Copies et gravures


chemins

ABL, 13 juin 2017 — Alors qu'on le croyait perdu, le célèbre tableau d'André Bley, qui immortalise un portrait de saint Benoît Labre de son vivant, a été retrouvé à Rome dans le musée privé des Franciscains. C'est ce que notre ami Didier Noël nous apprend dans son dernier numéro de Mes chemins de traverse.

Alors que le saint regarde vers la droite sur le tableau original, des reproductions nous le montrent regardant vers la gauche. Quelle en est la raison ? Jean Capelain nous en donne une explication. En cliquant sur l'image ci-contre, vous aurez accès à une page web où vous trouverez de plus amples détails.


La prochaine neuvaine à Amettes, un rendez-vous...


ABL, 18 mai 2017 — Le nouveau dépliant annonçant la prochaine neuvaine à Amettes vient d'être publié. Cette année, elle aura lieu du dimanche 27 août au dimanche 3 septembre. Le thème retenu est : « Élargis l'espace de ta tente. » La prédication sera assurée par le Père Michel Delannoy, responsable général des prêtres du Prado.

Il s'agit d'un rendez-vous avec le saint pèlerin d'Amettes. Dans son texte de présentation pour la neuvaine, le Père Delannoy écrit : « Avec Saint Benoît-Joseph, nous voulons nous mettre en route, aller à la rencontre du Christ, ouvrir le livre des Écritures, accueillir les appels et les lumières que Dieu nous adresse. Benoît-Joseph nousinvite à la prière."

En cliquant sur l'image ci-haut, vous aurez accès au dépliant dans lequel vous retrouverez l'horaire des activités de chaque jour de la neuvaine.


Le N°15 de Mes chemins de traverse, un cadeau de Didier Noël


ABL, 16 mai 2017 — Une fois de plus, après des mois de recherche sur le terrain et de rédaction soignée, notre ami Didier Noël nous offre son numéro 15 de Mes chemins de traverse. Et quel numéro magnifiquement illustré. Didier ne se laisse pas vaincre par les obstacles et les distances lorsqu'une piste s'ouvre sur un chemin apparemment fermé. En véritable Sherlock Holmes, à partir parfois d'un simple indice, il se met à la recherche de la vérité historique au sujet du saint pèlerin. Cette fois-ci, à l'aide de la tradition orale, il fait une découverte qui vient remettre en question les affirmations de certains biographes de l'enfant chéri d'Amettes. Merci, cher ami Didier, de nous entraîner sur vos chemins de traverse et de nous partager vos si précieuses découvertes.


Un sonnet sur saint Benoît Labre par Fr. Augustin Pic, O.P.


statue

ABL, 16 mai 2017 — Récemment, le Frère Augustin Pic, O.P., m'a fait parvenir un beau sonnet qu'il a composé à l'occasion de la fête de saint Benoît Labre, envers qui il a une dévotion depuis sa jeunesse. Le Fr. Pic est prêtre dominicain au couvent de Rennes en Bretagne et professeur à la Catho. d'Angers. Je l'en remercie de tout coeur pour le cadeau de ce sonnet. Une fois de plus, nous avons là la démonstration de l'actualité du saint pauvre de Jésus-Christ. Voici le sonnet :

Inopem assumpsit me…(1)

Innombrables pays aux lointains radieux
Qu’il traverse sans voir : à leur gloire il préfère,
Errant humble qui ferme en cheminant les yeux,
La nuit intérieure ou naît l’autre lumière.

Mendiant affamé de la Présence chère
Qui marche âme béante autant que ventre creux,
Il laisse, ayant passé, sentir un grand mystère,
Séraphin extasié sous le haillon hideux.

La cité où il tend n’étant rien que l’on sache,
Son voyage ici-bas n’a de fin nulle part.
Mais chacun de ses pas hautement le détache :

En lui le vide est flèche et le vol sans écart.
Ose-t-on demander sa logique secrète ?
D’un sourire il échappe et salue de la tête …

16 avril 2017

1. De l'Introït de la messe de S. Benoît Labre : J'étais pauvre, Il m'a saisi.


D'autres photos de la statue intronisée à Sainte-Marie des Batignolles (Paris)


statue

ABL, 11 mai 2017 — Grâce à la générosité de madame Mathilde DUTHOIT, de magnifiques photos illustrent l'événement de l'intronisation d'une statue de saint Benoît Labre dans l'église de Sainte-Marie des Batignolles (Paris, 17e). Cette statue est unique en son genre. À mon avis, c'est la première fois, sinon l'une des rares fois, que l'on voit une statue du saint avec un bâton de pèlerin. En cliquant sur la photo ci-contre vous aurez accès à 40 photos. Merci à madame Duthoit pour ses photos.


Quelques photos de la statue intronisée à Sainte-Marie des Batignolles (Paris)


statue

ABL, 10 mai 2017 — À la suite d'un courriel de Florent du Peyroux, nous apprenions qu'une statue du saint pèlerin d'Amettes était intronisée, le dimanche 7 mai dernier, dans l'église de Sainte-Marie des Batignolles (Paris, 17e). L'événement a bien été célébré et Florent m'a fait parvenir quelques photos en collage. Je l'en remercie de tout coeur.

Comme nous le dit si bien notre ami Frère Alexis (Didier Noël) dans un récent courriel à une amie de saint Benoît Labre :

«Plus de deux cents ans après sa mort le 16 avril 1783, saint Benoît Labre est plus actuel que jamais. Il nous faut garder l’essentiel de son message de pauvreté et d’abandon à la providence : « la grâce nous suffit ». C’est dans la faiblesse que Dieu déploie sa puissance. Il rappelle à tous le sens de notre devenir : cette marche vers Dieu le Père, à travers les vicissitudes de nos vies, à la suite de celui qui a été donné au monde comme guide et unique Sauveur et qui a dit : JE SUIS LA VOIE. Soyons pétris d’une pauvreté qui enseigne la solidarité, le partage et la charité. Soyons les pédagogues d’une pauvreté qui s’apprend avec les humbles de la rue, les pauvres, les handicapés, les malades et tous ceux qui vivent en marge du monde. Aux riches, il rappelle qu'il s'agit de bien user de leur « avoir » selon les exigences de l’Évangile. Alors, ami pèlerin, l’avenir est entre nos mains.»

Voici quelques photos en provenance de Florent du Peyroux (cliquer sur ces photos pour une version agrandie):

statue
statue
statue

Intronisation d'une statue à Sainte-Marie des Batignolles


statue

ABL, 6 mai 2017 — Un courriel reçu de Florent du Peyroux nous apprend que ce dimanche, 7 mai 2017, à l'occasion de la messe dominicale de 10h30, il y aura intronisation d'une statue de saint Benoît Labre dans l'église de Sainte-Marie des Batignolles (Paris, 17e). Il y aura procession et bénédiction de cette statue du saint vagabond de Dieu. Merci à Florent de nous avoir donné cette information. Cliquer sur l'image pour une vue agrandie.


Une tuile en route vers Rome


tuile
pélerins

ABL, 6 mai 2017 — Utilisant la Via Francigena, un groupe de pélerins en route vers Rome se sont arrêtés à Amettes en mars dernier.

« L’étape d’Amettes est restée pour eux un moment fort. Ils ont été rejoints par frère Alexis, le labrien nordiste, dans le gîte d’Auchy-au-Bois. Ils ont passé la veillée à entendre parler de saint Benoît-Joseph Labre. Ils ont été touchés par le personnage. Sa biographie écrite par André Dhôtel passe maintenant de main en main. Ils se sont promis de déposer une relique du saint dans l’église Madona dei Monti, là où le saint est mort à Rome. Cette relique est une tuile de la maison natale de Benoît-Joseph que frère Alexis et le père Hazelart leur ont remise le 11 mars à Amettes. Elle arrivera à destination en 2020.» (Église d'Arras, n° 4, 7 avril 2017, p. 21).

Pour avoir accès au texte complet de cet article de l'Église d'Arras, cliquer sur l'image du haut.


Conférence sur saint Benoît Labre par Jean Danquigny


conférence

ABL, 4 avril 2017 — À la Maison diocésaine d'accueil et de formation spirituelle « LES TOURELLES » de Condette (France), une conférence sur saint Benoît Labre sera donnée par Jean Danquigny, professeur d'histoire, le vendredi 7 avril, de 20h15 à 22h.

Selon l'affiche officielle (ci-contre, cliquer pour agrandir), le thème de la conférence sera "Saint Benoît-Joseph Labre, le vagabond de Dieu. Dans le programme des activités publié par "Les Tourelles" pour l'année 2016-2017, en page 8, le thème annoncé était " Un saint de chez-nous : saint Benoît-Joseph Labre". Par contre, dans les activités à venir sur le site internet de la Maison diocésaine, le thème de la conférence serait "Saint Benoit LABRE, un fou de Dieu au siècle des Lumières."

Chose certaine, ce sera une magnifique occasion de rencontrer des amis du saint pèlerin et de commencer la neuvaine préparatoire à sa fête qui, cette année, sera le dimanche de Pâques.


Mes chemins de traverse, un 15e numéro en préparation


chemins

ABL, 4 janvier 2017 — Depuis plusieurs mois, notre ami Didier Noël (Frère Alexis) est à pied d'oeuvre dans la préparation de son prochain numéro, le quinzième, de Mes chemins de traverse. Initialement, ce numéro devait paraître en décembre dernier. Ce chercheur acharné des traces du saint vagabond a fait une découverte au Pays basque. En février prochain, il se rendra sur les lieux afin de vérifier l'objet de sa découverte et d'en rapporter les preuves. C'est pourquoi la parution de ce prochain numéro, dont la mise en page graphique est magnifique, se fera au cours de l'hiver. Dans un courriel, je lui écrivais : "Je suis de plus en plus convaincu que vous faites actuellement un travail de recherche exceptionnel concernant les traces de notre cher ami Benoît Labre. Les prochains biographes du saint devront en tenir compte ; ils vous seront redevables.

Didier, notre prière vous accompagne dans la préparation de ce quinzième numéro de Mes chemins de traverse.


Les compagnons de saint Benoît Labre missionnés à Lille (France)


Compagnons Lille

ABL, 4 janvier 2017 — Un article de Anne-Sophie Hourdeaux, paru dans la Croix du Nord, le 11 décembre dernier, nous faisait part de sa rencontre avec les compagnons de saint Benoît Labre qui sont missionnés à Lille (France). Cette équipe de six personnes, dont deux prêtres, offre deux fois par semaine « une permanence d’écoute et propose un temps de prière, au 1 rue de Colmar (ou dans l’église aux beaux jours) ».

Depuis 2008, grâce à l'initiative de l'un des prêtres, ce groupe offre ce service,dans le quartier populaire de Wazemmes, à toutes personnes dans le besoin.


Le 2e roman de Julien Delmaire et saint Benoît Labre


Julien Delmaire

ABL, 4 janvier 2017 — Originaire de Mametz, près d’Amettes, Julien Delmaire a publié chez Grasset, en mars 2016, un second roman sous le titre Frère des astres. Librement, il s'inspire de la grande figure du saint vagabond de Dieu, Benoît Labre.

Un article de Anne-Sophie Hourdeaux, paru dans la Croix du Nord, le 11 décembre dernier, nous présente l'auteur et son oeuvre, à l'occasion de son passage à Lille (France). « Julien Delmaire n’a pas voulu réaliser une biographie. Son style à lui, c’est la poésie. Une ode à la vie, au présent, où l’on rentre comme on plonge dans une rivière, bercé par le clapotis de l’eau, saisi par les beautés d’une nature dont nous avons délaissé le sens. L’auteur surprend en choisissant de placer saint Benoît Labre à notre époque. » « Saint Benoît, écrit-il, c’est le gars qui avance avec l’Évangile en bandoulière. Il est un rêveur en marche. Il nous questionne : que veut dire être saint ? »


L'entrée en scolasticat de Didier Noël comme frère labrien (Frère Alexis)


Didier

ABL, 4 janvier 2017 — Notre ami Didier Noël a fait un nouveau pas au sein de la communauté des Frères de Saint-Benoît Labre, à Chaîgnes (France), le 4 décembre dernier. En tant que frère labrien, sous le nom de Frère Alexis, Didier a fait son entrée en scolasticat. À cette occasion, il a reçu la croix de mission et la coule monastique. Dans son acte d'engagement, nous retrouvons une très belle formule d'inspiration profondément labrienne : « Je choisis d'accueillir, d'accompagner et de servir Les invités de la dernière heure, méjugés, exclus et réprouvés, à la suite de Notre père Saint Benoît-Joseph Labre. »

Cher Didier (Frère Alexis), notre prière et notre amitié vous accompagnent dans ce cheminement à la suite de Jésus, en compagnie du cher Benoît Labre, et ce, tout en continuant vos activités dans le monde.


DROITS D'AUTEUR

Les Amis de saint Benoît Labre
© 2000 Tous droits réservés

Concepteur et webmestre:
Raymond Martel
(Amos, Québec, Canada)